Spécificités

Situées dans une des plus belles vallées de Wallonie, les Grottes ont livré des vestiges représentatifs de toutes les cultures de la Préhistoire connues en Belgique. Elles ont renfermé un matériel archéologique dont la quantité et la qualité en font un des sites archéologiques majeurs de Belgique et d’Europe.

Animaux de l’âge de glace, chien préhistorique, Neandertal et Cro-Magnon y ont laissé leurs empreintes. Les principales œuvres d’art préhistoriques belges y ont été découvertes.

Quelques exemples d’objets découverts à Goyet durant les campagnes de fouilles :

Un des plus vieux crâne de chien au monde
Ce crâne fut découvert par l’archéologue Edouard Dupont à la fin du XIXe siècle et est conservé à l’IRScNB. Il fut d’abord identifié comme un crâne de loup avant d’être réinterprété comme un crâne de chien suite aux recherches de Mietje Germonpré. Cette dernière se base sur des aspects morphométriques pour proposer cette identification (brièveté du museau et largeur du crâne ainsi que certains détails au niveau des dents). Grâce au radiocarbone, on peut le dater aux alentours de 31.700 avant notre ère.

Un fragment de mâchoire de néandertal
Il s’agit de l’un des nombreux restes osseux humains retrouvé dans les grottes de Goyet. Les ossements ont révélé que Neandertal et Cro-Magnon avaient tout les deux occupés le site.

Un bâton percé décoré
Les bâtons percés sont un des mystères de la Préhistoire. Les scientifiques ont du mal à leur trouver une fonction précise avec certitude. Au-delà de la polémique, le bâton de Goyet est remarquable car il fait partie du petit nombre de bâtons retrouvés présentant des décorations.

Une gravure sur pierre
Si la Belgique est un pays creusé par de nombreuses grottes, elle n’est pas un pays orné de peintures rupestres. Pourquoi ? Les scientifiques n’ont pas de certitude à ce sujet. Peut-être n’était-ce pas dans la culture des populations préhistoriques de notre région ? Peut-être ne se sont-elles pas conservées ou n’ont-elles pas encore été découvertes ? Mais la Belgique a livré plusieurs témoins d’art mobilier, comme en témoigne, dans les grottes de Goyet, une plaquette de psammite gravée d’un bouquetin. Elle est un très bel exemple de cet art préhistorique.

Une flûte
Rares sont les instruments de musique préhistoriques que les archéologues ont pu retrouver ou identifier ! La flûte de Goyet est sans conteste une grande découverte pour la connaissance de la vie de l’homme préhistorique. Réalisée en os d’oiseaux, elle a été copiée par des spécialistes et, bonne nouvelle, permet de créer une musique harmonieuse.